Nutrition
et diététique

“Que l’aliment soit ton premier remède.”
Hippocrate de Cos

Le super marché de l’alimentaire!

Les denrées alimentaires, dans nos pays industrialisés, sont un bien de consommation comme un autre. Dès lors, elles sont soumises aux lois de l’offre et de la demande et aux techniques de vente et de marketing. Comme n’importe quel autre produit: cosmétique, pharmaceutique, ménager…
En effet, il suffit de voir la variété et la multiplicité des marchandises, la publicité papier, radio, télé… Par ailleurs, la diversité des points de vente et les messages en tous genres véhiculés par les annonceurs en témoignent également.

Sauf que les aliments ne devraient pas être considérés comme de simples produits dont la consommation varie au gré des envies et des désirs. Car ceux-ci sont soumis à la tentation induite par la sur-sollicitation permanente des sens et du mental par le biais de divers médias.

L’aliment remède ou poison

L’alimentation, pour Hippocrate, est le premier remède. Pour le Dr Jean Seignalet, c’est la 3e médecine. C’est d’ailleurs le titre de son ouvrage sur les pathologies modernes d’encrassage et d’élimination modernes. Il y traite principalement des pathologies dégénératives de type auto-immunes ou cancéreuses.

En effet, nous avons tous besoin de nous nourrir pour vivre, et non l’inverse. Sans pour autant négliger les plaisirs du palais.
Or, le lien direct entre alimentation, digestion, nutrition et santé est aujourd’hui, heureusement, abondamment documenté.
Mais il est aussi, malheureusement, exploité à tort et à travers dans les messages publicitaires (produits laitiers, oméga 3, cholestérol, bifidus, etc.).

Alors, comment s’y retrouver quand on n’a pas le temps d’éplucher la littérature très dense sur le sujet? Car la réalité quotidienne est telle que la mise en application de certains préceptes semble tout simplement impossible. De plus, les liens de cause à effet entre l’hygiène alimentaire et l’état du système digestif semble souvent incompréhensible. Et puis, souvent, malgré la meilleure volonté et discipline du monde, les résultats ne répondent pas aux promesses ou aux attentes…
Effectivement, tout ceci rend le quotidien parfois très difficile à vivre à bien des égards…

Mieux comprendre la nutrition-santé

La nutrition est un pilier essentiel du programme d’hygiène vitale élaboré par le naturopathe.

Dès lors, je passe un temps considérable à écouter, comprendre et répondre aux questions spécifiques que vous vous posez en la matière.

Par ailleurs, j’attire également votre attention sur le fait qu’il est essentiel de conscientiser le lien direct entre la digestion, l’assimilation, les éliminations et la nutrition, c’est-à-dire le produit final de la digestion.

C’est la raison pour laquelle, en tant que naturopathe ayurvédique, je vous propose toujours d’affiner votre ressenti associé à la digestion, en posant les bases physiologiques de celle-ci.
En effet, ceci permet d’adapter les conseils nutritionnels à la réalité physiologique de votre capacité digestive. Car il est effectivement essentiel de rétablir l’équilibre global de la fonction digestive, afin de retrouver notre santé et notre vitalité.

L’individualisation en naturopathie holistique ayurvédique

Tant en termes de nutrition (produit final de l’alimentation et de la digestion) que de diététique (cures particulières et ajustements temporaires), il n’est pas possible de généraliser.

En effet, chaque individu a une constitution donnée.
De plus, chacun a également développé un tempérament particulier.
Enfin, tout un chacun trouve aujourd’hui, ici et maintenant, dans un état de vitalité propre.
Dès lors, nous avons tous une capacité digestive spécifique résultant de notre histoire et de notre hygiène de vie actuelle.
Donc, il faut en tenir compte.

Personne ne peut prétendre que tel ou tel « régime minceur », « détox » ou « santé » fonctionnera pour tout le monde à tout moment. Il n’est pas forcément bon ou mauvais en soi, mais il peut être approprié ou totalement nocif pour tel ou tel individu dans sa réalité présente.

L’individualisation des conseils, basée sur l’écoute du ressenti est un élément fondamental du suivi en naturopathie ayurvédique.

Neele Dehoux